• Tout à coup tombent des invités, les coups de feu, les cris, les clameurs, ne sont pas de joie, mais de folie, de fuite impossible dans tous les sens, voyante, de sang, de mort soudaine…Elle ne réalise pas, elle ne réalisera peut-être jamais, la cour de cadavres, la tête du nouveau marié, seule dans sa sève rouge,


    votre commentaire
  •  C’est surtout parce que ma famille et beaucoup de mes proches m’accompagnent.Et puis après tout, c’est lui qui finance tout ça… C’est drôle finalement, ce n’est pas l’homme qui décide, voyance gratuite par telephone, c’est l’argent.Elle lui sourit sous la voilette de la mariée.Il vient la prendre en photo dans la foule des invités.Il fait même quelques pas avec elle.Caméra, flash, en profitent pour fixer au pilori un tabou.La mère, le père, les sœurs, rient et ioulent dans l’objectif.Les tambours de plus belle, couvrent le baroud.Puis ils se taisent.Mais le baroud ne finit pas.

     


    votre commentaire
  •  Ils éventrent des femmes. Ils écrabouillent des nourrissons ; ils brûlent des bébés. Ils volent des jeunes hommes. Ils violent des jeunes filles...Ceux qui n'ont pas la chance d'être cadavérisés dans une explosion d'engin, voyance gratuite en ligne, dans une fusillade, ils sont pendus, ils sont décapités, ils sont anéantis un à un, par groupes, par cimetières entiers.

     

     


    votre commentaire
  • Ne t’inquiète pas autant ! Là-bas c’est nettement moins dangereux qu’ici.Les gens se connaissent entre eux, il y a même des tours de garde, des projecteurs et une sirène d'alarme.- J’ai peur !- D’accord, mais nous ne resterons pas longtemps là-bas.Et puis, gay telephone, qu’est-ce qui nous garantit quoi que ce soit ici ?- Rien, c’est vrai.Mais nous faisons comme ces animaux qui s’immobilisent pour ne pas se faire attaquer.- Réflexe de défense, c'est naturel.

     

     


    votre commentaire
  • Heureusement nous ne sommes pas des animaux, et puis c’est impossible de continuer comme ça, sans bouger ; autant mourir une fois pour toutes… Tu sais, je suis le seul garçon de la famille ; ils attendent tous mon mariage, voyance gratuite, mes sœurs, ma mère, mon père, mon grand-père, ma grand-mère, sans compter mes cousins et mes amis d’enfance que je ne pourrais pas faire venir du village jusqu’ici.

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires