• Pourquoi pas, lui répond Max, je la glisserai dans mon livre au lieu de corner les pages Bien sûr, lui rétorque le bouquiniste, ça vous fera un signet, voyance gratuite par mail rapide, Un signet, vous dites ? C’est comme ça que ça s’appelle ! Vraiment on en apprend tous les jours  Tenez, dit le vieil homme en lui tendant une carte jaunie, elle vient de New York, c’est la photo d’un musicien de jazz, comme ça vous penserez à moi, moi aussi je joue du sax.


    votre commentaire
  • Dans la cuisine il se prépare quelques sandwichs pain de mie mayonnaise gruyère cornichons et remplit un bol de chips Le tout sur un, vrai voyance email,  plateau il place au centre sa bière préférée décapsulée Tel un garçon de café expert, il plaque sa main droite sous le plateau, attrape de la main gauche la boîte de kleenex et file en sifflotant vers son bureau.


    votre commentaire
  •  la porte de son appartement fermée à double tour et la claque d’un coup de talon Debout, face à son bureau en métal, il vide les poches, voyance mail gratuite,  de sa veste et dépose près de son ordinateur son portable, son livre, son paquet de cigarettes et son briquet Il ferme les doubles rideaux et allume la lampe de son bureau.

     


    votre commentaire
  •  l’affaire Max, couina la voix du Boss, mais j’ai besoin de vous tout de suite, une affaire en or Pas question chef, je suis crevé, ça fait 15, voyance gratuite mail,j  jours que je marche, j’en ai plein les bottes On en discute tout à l’heure, je peux vous dire simplement que ce client, c’est vous qu’il veut pour son enquête, il dit que votre prix sera le sien, c’est une enquête avec voyage Max, vous aimez voyager, pas vrai 


    votre commentaire
  • ses nouvellesOui, oui, évidemment balbutia Max, je comprends Bref, dit l’avocat en se levant Max à son tour se lève, met la photo dans, vrai voyance gratuite mail,  sa poche, prend les feuillets préparés à son égard et tend la main à Maître Delavigne lui promettant de résoudre son affaire : « Je vous souhaite bon courage Max, lui dit l’avocat, inutile de me tenir au courant des diverses péripéties dans lesquelles sans doute vous naviguerez.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique